Politique

Sophie Binet, nouvelle dirigeante de la CGT, refuse de répondre à CNEWS

© Capture CNEWS

Interrogée par CNEWS, la nouvelle secrétaire générale de la CGT, Sophie Binet, a refusé de répondre au média dirigé par Vincent Bolloré, jeudi 6 avril.

Intronisée à la tête de la CGT en lieu et place de Philippe Martinez, Sophie Binet plante le décor d’entrée. La syndicaliste a refusé de répondre au micro de CNEWS, jeudi 6 avril.

Interrogée sur le onzième jour de mobilisation par une journaliste de la chaîne dirigée par Vincent Bolloré, Sophie Binet a commencé à répondre avant de s'interrompre et d’affirmer qu’elle ne voulait pas répondre à CNEWS, expliquant qu’elle ne s’exprimait qu’aux médias “garantissant la liberté d’expression et la pluralité."

Binet impose son style

Élue à la tête de la CGT il y a quelques jours, Sophie Binet installe déjà son mode de fonctionnement. Avant son élection, certains membres du syndicat redoutaient la position qu’adopterait le ou la successeure de Philippe Martinez sur la réforme des retraites. Après sa victoire, Sophie Binet avait affirmé qu’elle visait purement et simplement le retrait de la réforme, s’inscrivant dans la continuité de son prédécesseur. Avec ce refus d'interagir avec CNEWS, Sophie Binet dévoile un nouvel aspect de sa ligne de conduite en tant que secrétaire générale d’un plus grand syndicat de France.

publié le 6 avril à 14h12, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux