Sondage : Macron et Philippe à nouveau en forte hausse

Sondage : Macron et Philippe à nouveau en forte hausse
Édouard Philippe et Emmanuel Macron à Saint-Etienne-du-Rouvray en juillet 2017.

Orange avec AFP, publié le mardi 09 janvier 2018 à 21h10

Pour le deuxième mois consécutif, la cote de confiance d'Emmanuel Macron et d'Édouard Philippe ressort en forte hausse dans le sondage Ifop-Fiducial diffusé ce mardi 9 janvier par Paris-Match et Sud-Radio.

Avec 53% d'opinions favorables (+3 points en un mois), le chef de l'État franchit la barre des 50% après le trou d'air connu dans les sondages pendant l'été. Il a gagné 9 points en deux mois, alors que le pourcentage de ceux qui n'approuvent pas son action chutait de 10 points à 45% dans la même période.

Pour 75% des sondés, Emmanuel Macron "défend bien les intérêts de la France à l'étranger", pour 69% il "renouvelle la fonction présidentielle" et pour 60% d'entre elles il "mène une bonne politique économique".

Seules 48% le jugent en revanche "proche des préoccupations des Français", contre 51% d'un avis contraire.



Le chef de l'Etat bénéficie d'une décrispation de la part de ceux qui n'approuvent pas du tout sa politique (20%, -7 points). Il également populaire chez les retraités (57%, +2 points), malgré l'entrée la décision d'augmenter la CSG.

ÉDOUARD PHILIPPE À 59%

Édouard Philippe fait encore mieux que le président, avec un bond de 7 points en un mois à 59%. Ils ne sont plus désormais que 39% (-5) à ne pas approuver son action à la tête du gouvernement. Sur deux mois, Édouard Philippe a également gagné 9 points d'approbation.

Pour 68% des sondés, l'ancien maire du Havre (Seine-Maritime) "dirige bien l'action du gouvernement". Il est perçu par 64% des personnes interrogées comme "un homme de dialogue" et une nette majorité (56%) le juge "proche des préoccupations des Français".

Par ailleurs, la France insoumise est par ailleurs considérée comme la formation qui incarne "le mieux l'opposition à Emmanuel Macron" par 37% (-5) des Français interrogés, devant Les Républicains (24%, +2), le Front national (22%, +1) et le Parti socialiste (8%, -1).

Enquête réalisée par téléphone du 5 au 6 janvier auprès de 1.003 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU