SNCF : la reprise de la dette par l'Etat ferait exploser le déficit public

SNCF : la reprise de la dette par l'Etat ferait exploser le déficit public

A la gare Saint-Charles à Marseille, le 3 avril.

Libération, publié le jeudi 05 avril 2018 à 19h46

Macron s'est-il mis tout seul dans la nasse, en promettant aux cheminots, l'été dernier, de reprendre la dette de la SNCF dans les comptes de l'Etat, en échange de profondes réformes de l'entreprise ferroviaire ? Tenir ses engagements placerait en effet le président de la République dans une position politique et économique des plus douloureuses : en procédant ainsi, il redeviendrait tricard en Europe (au moins un an), tout en fragilisant la «signature» de l'Hexagone sur les marchés financiers.

Cette opération serait en effet si volumineuse qu'elle ferait gonfler d'autant la dette publique, mais aussi exploser... le déficit public. Et ce, alors même que la France, pour la première fois depuis dix ans, vient de faire passer son déficit (2,6 % en 2017) sous la fameuse…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.