SNCF : Édouard Philippe en première ligne

SNCF : Édouard Philippe en première ligne©PHILIPPE LOPEZ / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le mardi 08 mai 2018 à 02h30

Ce lundi 7 mai a été une journée marathon à Matignon. Tous les syndicats ont pu échanger avec Édouard Philippe. Malgré cela, la grève de la SNCF va bien se poursuivre. "Le Premier ministre n'a pas dit autre chose que ce qu'il avait dit avant qu'on entre", déplore Philippe Martinez, le Secrétaire général de la CGT. Le constat est le même pour SUD-RAIL. Et pour cause, le Premier ministre n'entend pas céder sur les trois points clés de la réforme : l'ouverture à la concurrence, la fin du statut des cheminots pour les nouveaux recrutés et la transformation de la SNCF en société anonyme.

La grève reprendra demain

Pour le reste, Édouard Philippe propose aux syndicats de se revoir le 24 ou le 25 mai, juste avant que le Sénat examine la réforme. "La fermeté n'interdit ni l

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.