SNCF : cinq heures de retard pour le premier TGV Paris-Toulouse

SNCF : cinq heures de retard pour le premier TGV Paris-Toulouse
Le retard a été causé par un incident sur la ligne dans le Tarn-et-Garonne (photo d'illustration).
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 02 juillet 2017 à 22h45

Le TGV inaugural qui devait relier pour la première fois Paris à Toulouse en un peu plus de 4 heures a pris au moins quatre heures de retard ce dimanche à cause d'un autre train bloqué sur la ligne.

Pour son premier voyage ce dimanche matin, le TGV Océane Paris-Toulouse, parti de la gare Montparnasse à 8h52, n'a pas réussi à tenir sa promesse d'un trajet de 4 heures 20. Le train a en effet accusé un retard d'environ 5 heures (4h30 selon la SNCF), pour un trajet total de plus de 9 heures, rapporte France Bleu Toulouse, soit deux heures de plus que l'Intercités le plus lent entre Paris et Toulouse qui met déjà 7 heures et 20 minutes pour rallier la ville rose.



Il ne s'agit pas d'un problème sur la nouvelle ligne grande vitesse (LGV), mais d'un autre train, un Intercités reliant Bordeaux à Nice, qui est tombé en panne à hauteur de Pommevic, dans le Tarn-et-Garonne, selon France Bleu Gironde.

UN ENFANT VICTIME DE DESHYDRATATION

"Un problème de pantographe, le dispositif articulé qui permet à une locomotive électrique de capter le courant par frottement sur la caténaire, est à l'origine de cet arrêt intempestif", rapporte de son côté France 3 Occitanie.

L'ensemble du trafic a donc été stoppé dans le sens Bordeaux-Toulouse le temps d'effectuer les réparations nécessaires à la reprise. Le TGV Paris-Toulouse de 8h59 a été retenu en gare de Bordeaux, d'autres TGV et Intercités ont été également arrêtés en amont d'Agen.

Les pompiers ont été mobilisés pour une distribution d'eau à la demande de la préfecture et ils ont dû évacuer un enfant, victime de déshydratation vers l'hôpital le plus proche. Le trafic a finalement repris progressivement à partir de 16h30.

Sur son site, la SNCF précise pourtant que sur la ligne Paris-Toulouse, seuls 16% des trains ayant circulé depuis début mai ont présenté un retard de plus de 30 minutes.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
175 commentaires - SNCF : cinq heures de retard pour le premier TGV Paris-Toulouse
  • Vite, retour aux trains à vapeur, qui respectaient leurs horaires à la minute près !!

  • il faut arrêter de gaspiller du fric avec ces LGV!
    il faut rénover le réseau classique qui est emprunté par des gens qui travaillent et non des chefs d'entreprises et leurs maitresses qui déduisent les frais de leurs impôts donc billets payés par le contribuable!

  • Premièrement un inter cité n'est pas un ter.Deuxièmement a qui doivent se plaindre les automobilistes bloqués dans les bouchons hier. Arrêtez de dénigrer.

  • On n'arrête pas le progrès !

  • A l'image de la politique de la SNCF : tout pour le TGV, c'est-à-dire au profit de Paris et de certaines villes.
    pour les autres territoires excentrés , TER, etc. , aucun investissement, aucune liaison pratique, du matériel en rade, des tarifs exorbitants, des galères pour les usagers

    quand on voit le résultat gardez votre TER!