SMS de Sibeth Ndiaye : Nicolas Dupont-Aignan veut que "la meuf soit fired"

SMS de Sibeth Ndiaye : Nicolas Dupont-Aignan veut que "la meuf soit fired"
Nicolas Dupont-Aignan le 7 mai 2017 à Yerres.

Orange avec AFP, publié le mercredi 02 août 2017 à 17h59

Le supposé SMS de la conseillère presse de l'Elysée, envoyé pour confirmer la mort de Simon Veil, a déclenché une pluie d'indignation mercredi 2 août. Selon le Canard enchaîné, Sibeth Ndiaye aurait confirmé la mort de l'académicienne auprès d'un journaliste en lui envoyant ce texto : "Yes, la meuf est dead".

Nicolas Dupont-Aignan a notamment souhaité qu'elle soit remercié par Emmanuel Macron dans un tweet de circonstances : "Je demande à ce que: 'la meuf soit fired (viré en anglais, ndlr)', rapidement", écrit le président de Debout la France mercredi. Tweet qu'il accompaqne du hashtag "Honteux".



Interrogée par LCI, la conseillère presse de l'Élysée à démenti avoir envoyé ce message jugé irrespectueux.



"Le SMS est totalement faux", a assuré Sibeth Ndiaye à la chaîne d'information en continu qui souligne qu'elle n'a pas souhaité s'exprimer davantage sur le sujet. Elle précise toutefois que "ce n'est pas la seule erreur" de l'article, "l'orthographe de mon nom de famille n'est même pas la bonne."

Le Canard enchaîné indique que le SMS incriminé circule dans les rédactions, où, toujours selon le palmipède, on s'agace des méthodes de Sibeth Ndiaye.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.