Service national : une ouverture à 20.000 jeunes d'ici 2020

Service national : une ouverture à 20.000 jeunes d'ici 2020
Gabriel Attal, à l'Elysée le 23 janvier.

Orange avec AFP-Services, publié le dimanche 07 avril 2019 à 18h15

Le secrétaire d'Etat à la Jeunesse Gabriel Attal a annoncé dimanche que le service national universel serait étendu à tout les départements l'année prochaine. Plus de 3.000 jeunes ont d'ores et déjà candidaté, a-t-il affirmé. 

"40.000 jeunes" d'ici 2020. C'est ce que prévoit le secrétaire d'Etat à la Jeunesse, Gabriel Attal, pour le service national universel (SNU), ouvert à tout les départements l'année prochaine. 

Cette nouvelle forme du service national, une promesse de campagne d'Emmanuel Macron, doit commencer en juin pour une phase test dans treize départements pilotes. Début mars, la campagne de recrutement dans ces départements a commencé pour un mois. "On a énormément de candidatures, énormément de jeunes qui candidatent pour être appelés", a constaté le secrétaire d'Etat sur France 3.



Obligatoire en 2022 ? 

Invité de l'émission "Dimanche en politique" sur la chaîne publique ce dimanche, il a ajouté que les besoins concernaient "2.000 jeunes volontaires dans les treize départements". Assurant avoir "déjà dépassé les 3.000 candidatures" il a affirmé qu'il y avait "autant de filles que de garçons". 




Ce dispositif pourrait devenir obligatoire pour l'ensemble des jeunes âgés de 16 ans à l'horizon 2022-2023. Le SNU se découpe en deux parties : 15 jours en internat et 15 jours d'engagement dans une association ou une collectivité locale.

"Plusieurs départements déjà me demandent si ils pourraient organiser une deuxième session dès cette année, ce qui à mon avis va être un peu compliqué en termes d'organisation et surtout, je veux qu'on ait un vrai retour d'expérience de la première session", a-t-il ajouté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.