Seine-Saint-Denis : département délaissé

Seine-Saint-Denis : département délaissé©PHILIPPE LOPEZ / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le mercredi 23 mai 2018 à 21h02

Chez moi, en Seine-Saint-Denis, on peut bien chercher, on ne trouvera pas un seul établissement scolaire mieux doté qu'une école parisienne, alors quand il m'arrive un pépin à l'école, c'est pas toujours facile de me soigner avec seulement un médecin scolaire pour 12 000 élèves l'an dernier. Et c'est pas mieux dans ma vie de tous les jours, surtout avec 126 médecins libéraux pour 100 000 habitants dans tout le département (contre 348 à Paris, soit trois fois plus).

Police, justice, santé... le 93 manque de tout

La sécurité en Seine-Saint-Denis est aussi une priorité : le taux de criminalité le plus important de métropole, il est chez moi, alors que le nombre d'officiers de police judiciaire, ici, est plus faible qu'ailleurs (à Paris, ils sont presque deux fois plus

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.