Ségolène Royal, soupçonnée d'avoir séché les réunions du Conseil de l'Arctique, dénonce une "boule puante"

Ségolène Royal, soupçonnée d'avoir séché les réunions du Conseil de l'Arctique, dénonce une "boule puante"
Ségolène Royal le 11 décembre 2017 à Paris.

Orange avec AFP-Services, publié le vendredi 20 septembre 2019 à 12h30

Alors que le doute plane sur sa participation aux rencontres de ce forum intergouvernemental, l'ambassadrice des pôles se défend sur Twitter. 

Le sujet a fait débat en début de semaine. Un scientifique spécialiste des pôles a accusé Ségolène Royal de ne jamais avoir assisté à une réunion du Conseil de l'Arctique, contrairement à ce qu'elle avait laissé entendre dans "On n'est pas couché" sur France 2 samedi. Absence confirmée par Libération et le Parisien, et surtout par le propre cabinet de Ségolène Royal auprès du quotidien de gauche. 




Pourtant, l'ancienne ministre de l'Écologie a réaffirmé mercredi auprès du Parisien avoir bien participé à toutes les réunion du Conseil de l'Arctique.




Sur Twitter, en réponse à l'article du journal, elle écrit : "Et comme par hasard cette boule puante surgit quand certains m'interrogent sur la prochaine présidentielle...". 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.