Ségolène Royal malmenée par la foule au carnaval de Dunkerque

Ségolène Royal malmenée par la foule au carnaval de Dunkerque©Panoramic

6Medias, publié le lundi 27 février 2017 à 10h54

Invitée au traditionnel jet de harengs, dimanche 26 février à Dunkerque, la ministre s'est heurtée à une foule moqueuse, voire hostile.

Ségolène Royal se souviendra de son déplacement à Dunkerque. Coiffée d'un chapeau fantaisiste, un long boa rouge enroulé autour du cou, la ministre de l'Environnement s'est pliée au traditionnel jet de harengs en marge du Carnaval de Dunkerque (Nord), dimanche 26 février.

Et la présence de l'élue, perchée sur le balcon de l'hôtel de ville au côté de Patrick Kanner, chargé de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a électrisé la foule bigarrée massée sur la place.



"À poil, Ségolène", "Des madeleines pour Ségolène", "Au balcon les cocus"... Les 40.000 carnavaliers massés sur la place ont rivalisé d'inspiration dans le choix des slogans, comme le relatent nos confrères de France 3. Face à ces grivoiseries, l'ancienne présidente du conseil régional de Poitou-Charentes ne s'est pas démontée pour autant, préférant s'amuser de la situation. "J'ai hésité à jeter mon chapeau et puis je me suis dit non, si je leur jette mon chapeau, ils vont crier 'Encore, Ségolène, encore'", a-t-elle déclaré, hilare.



Un résonance plus politique a émané d'autres messages émanant de la foule. En témoigne cette pancarte brandie par des membres de la CGT sur laquelle on pouvait lire : "Éolienne en mer, mort des marins pêcheurs". Une allusion au projet polémique de la mise en place d'un parc éolien dans les eaux dunkerquoises, validé par Ségolène Royal. Malgré les attaques, cette dernière a visiblement gardé un bon souvenir de son bain de foule, remerciant les "30.000 personnes joyeuses et soudées" pour l'invitation.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU