Ségolène Royal dézingue Bayrou et son machisme

Ségolène Royal dézingue Bayrou et son machisme©Wochit

6Medias, publié le dimanche 25 juin 2017 à 18h13

35 jours. C'est le temps que sera resté François Bayrou à la tête du ministère de la Justice dans le premier gouvernement Philippe.

Et il aura fallu un peu moins d'une semaine pour que les critiques se déchaînent sur le chef de file du MoDem.



Au tour de Ségolène Royal de s'en prendre à celui qui avait refusé de sceller une alliance avec elle entre les deux tours de l'élection présidentielle de 2007. "Comme tous ces machos, ça devait le perturber d'être le numéro deux d'une femme", tacle l'ancienne ministre de l'Environnement sur France Info ce dimanche. A l'époque, celle qui allait affronter Nicolas Sarkozy se rend même au domicile de celui qu'on nomme alors le "troisième homme" de l'élection. Une fois sur place au milieu de la nuit, elle trouve porte close.

Aujourd'hui, à propos du ralliement de François Bayrou à Emmanuel Macron, Ségolène Royal ironise : « finalement, il a mis dix ans à réfléchir à ce que je lui avais proposé ! » Empêtré dans l'affaire des assistants parlementaires du MoDem, le Béarnais a retrouvé sa mairie de Pau. Conclusion au vitriol de Ségolène Royal : "Il a raté le coche en 2007, alors qu'il aurait été en position de force à Matignon. Au moins, il aurait été Premier ministre une fois dans sa vie".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.