Sardou, opéra... Positive au Covid-19, Roselyne Bachelot a-t-elle été imprudente ?

Sardou, opéra...  Positive au Covid-19, Roselyne Bachelot a-t-elle été imprudente ?
La ministre de la Culture Roselyne Bachelot le 16 mars 2021 à l'Assemblée nationale.

, publié le lundi 22 mars 2021 à 12h46

Testée positive au Covid-19, la ministre de la Culture s'est placée à l'isolement. Mais, auparavant elle a multiplié les rencontres avec les artistes, et ceux sans toujours respecter les gestes barrières.

Le Covid-19 n'épargne personne, et surtout pas les politiques.

Après Elisabeth Borne la semaine dernière, Roselyne Bachelot est le nouveau membre du gouvernement à avoir été testée positive. A la suite de symptômes respiratoires, j'ai fait un test qui confirme que je suis positive au Covid. À l'isolement, je vais aménager mon programme pour la semaine qui vient", a tweeté samedi 20 mars la ministre de la Culture. 




La veille, elle avait décoré le chanteur Michel Sardou commandeur de la Légion d'honneur, puis assisté, selon le quotidien Libération, à la captation de l'opéra Faust à l'Opéra Bastille, avant de se rendre en coulisses pour saluer les artistes. Si dans les deux cas, la ministre de 74 ans portait son masque, ce n'était pas le cas de ses interlocuteurs, ainsi que le montrent les photos postées sur les réseaux sociaux. La distanciation n'était par ailleurs pas respectée. 




Si l'interprète des "Lacs du Connemara" préfère en rire, "Je suis le commandeur Covid", a-t-il ironisé auprès du Parisien, ce n'est pas le cas de tous. 





"A chaque fois, la ministre prend garde de respecter les gestes barrières. Elle porte le masque en permanence. Après, on ne peut pas empêcher les gens de vouloir l'approcher", justifie dans les colonnes du Monde une conseillère de Roselyne Bachelot. 

Selon son entourage, Roselyne Bachelot refuse par ailleurs les invitations à déjeuner et à dîner, rapporte le quotidien. Dans son ministère de la rue de Valois, des parois en Plexiglas ont été installées dans une salle de réunion pour accueillir les déjeuners de la ministre, dont le nombre de convives est limité à quatre. "Formellement, les personnes qui ont approché Roselyne Bachelot ces derniers jours lors de ses sorties publiques ne sont d'ailleurs pas considérées comme cas contacts puisque celle-ci n'a jamais enlevé son masque", insiste son entourage. "Il y a plus de 4,5 millions de Français qui ont attrapé le Covid. Dit-on pour autant qu'ils ont tous été imprudents ? Non", s'agace un conseiller. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.