Santé, écologie, pouvoir d'achat : ces nouveaux thèmes au coeur du débat de la droite

Santé, écologie, pouvoir d'achat : ces nouveaux thèmes au coeur du débat de la droite
Lors de leur dernier débat diffusé sur France 2, les cinq prétendants à l'investiture ont pu aborder des thèmes plus variés
A lire aussi

publié le mardi 30 novembre 2021 à 23h00

Les cinq prétendants à l'investiture des Républicains pour la présidentielle se sont affrontés une ultime fois mardi 30 novembre.

Mardi 30 novembre, France 2 a organisé le dernier débat des candidats Les Républicains engagés dans la primaire de la droite pour la présidentielle : Xavier Bertrand, Valérie Pécresse, Eric Ciotti, Michel Barnier et Philippe Juvin ont tenté de se démarquer.


Ce dernier débat, qui a eu lieu à la veille du coup d'envoi du congrès qui désignera le candidat de LR, s'est poursuivi sur des thématiques moins abordées depuis le début de campagne : écologie, santé ou pouvoir d'achat, éolien. 

Propositions autour de la Santé 

Les candidats ont aussi égrainé leurs propositions sur la santé et la famille : Michel Barnier appelle à une "grande politique familiale", tandis que Xavier Bertrand parle d'une aide au logement pour les soignants en zone tendue. 

La présidente de la région Île-de-France propose "25.000 recrutements de soignants supplémentaires". "L'hôpital a besoin d'un plan d'urgence, mais la médecine libérale aussi", estime-t-elle. Elle propose un "grand plan d'attractivité des métiers de la santé et une dotation contre la désertification médicale " pour encourager les médecins à s'installer dans les territoires qui en sont peu dotés. Philippe Juvin, quant à lui, souhaite une obligation de passer un dans les déserts médicaux. 

Développer ou arrêter le développement de l'éolien ?  

Xavier Bertand veut "mettre en suspens l'ensemble des projets éoliens " en cours pour écrire de nouvelles règles. "Ces satanées éoliennes ne remplaceront pas les centrales nucléaires, jamais", a-t-il dit. 

Philippe Juvin veut un "moratoire sur les éoliennes terrestres ". "Je les laisse terminer leur vie", précise-t-il.  

Michel Barnier souhaite au moins une réévaluation de tous les projets en cours et plaide aussi pour une plus grande part de nucléaire dans le mix énergétique français.  

Eric Ciotti n'exclut pas la construction d'éoliennes en cas de "consentement local ". 

Pouvoir d'achat : quelles propositions ? 

Valérie Pécresse veut baisser les dépenses publiques de 77 milliards d'euros, la réforme des retraites (âge de départ à 65 ans) et la suppression de 200.000 postes de fonctionnaires, tout en augmentant de 10% net les salaires et en supprimant une partie des cotisations sociales.  

Michel Barnier quant à lui veut diminuer les impôts de production qui "plombent les entreprises par rapport à leurs concurrents voisins".    

Vos réactions doivent respecter nos CGU.