Salon de l'agriculture: quand les politiques se font chahuter

Salon de l'agriculture: quand les politiques se font chahuter©Capture d'écran Dailymotion
A lire aussi

L'Opinion, publié le vendredi 23 février 2018 à 15h15

Qui a oublié la fameuse sortie de Nicolas Sarkozy au Salon de l'agriculture, en 2008 ? Alors président de la République, ce dernier avait en effet eu une phrase malheureuse - phrase qui n'a ensuite eu de cesse de le poursuivre - à l'encontre d'un éleveur, visiblement réfractaire au personnage : "Casse-toi, pauvre con !".



Et si cet épisode est resté dans les mémoires, il n'est pas le seul exemple qui nous prouve que le Salon de l'agriculture peut se révéler être un terrain on ne peut plus glissant pour les politiques de tous bords qui s'exposent ainsi bien souvent sans filtre à la colère des agriculteurs. Emmanuel Macron lui-même en a fait les frais, l'année dernière, après avoir été la cible... d'un jet d'œuf en pleine tête !

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
48 commentaires - Salon de l'agriculture: quand les politiques se font chahuter
  • Il faut dire que Monsieur Chirac avait placé la barre très haut:
    Secrétaire d'Etat puis Ministre de l'Agriculture dans les très bonnes années (1971, 1972, 1973)
    Faisant ses campagnes électorales au cul des vaches ! ! !
    Représentant de la Corrèze qui est un département agricole difficile .
    Monsieur Sarkosy a été maire de Neuilly ! ! !

  • avatar
    faber24  (privé) -

    C'est marrant : Macron se fait siffler et on nous montre Sarko !

    avatar
    faber24  (privé) -

    C'est ce qu'o,n appelle du harcèlement

    Une maladie , sans doute ; mais coriace !

  • Ce n'est pas par les insultes et la violence que l'on réglera les problèmes de l'agriculture. Il faut voir le problème de plus près au niveau de la France et de l'Europe. L'agriculture et l'élevage Français doivent vraiment vivre et non survivre !! On a de véritables richesses agricoles en France, ll faut les valoriser ............

  • Dieu que c'est beau la démocratie ... !
    Quand une MINORITÉ de Français ne respectent pas ce qu'a voté la MAJORITÉ
    (quand ce ne sont pas les mêmes...)

    20 % est une majorité ? La démocratie n'est certainement pas dans les discours de macron ou dans ses ordonnances

  • dans les cirques romains on lâchait les fauves,vous devriez en reparler pour faire polémique,juste de quoi mettre qque chose en titre.
    nous sommes en 2018 !