Salon de l'agriculture : Emmanuel Macron promet d'être "intraitable" sur les actions contre les exploitations

Salon de l'agriculture : Emmanuel Macron promet d'être "intraitable" sur les actions contre les exploitations
Emmanuel Macron, le 22 février 2020, au salon de l'Agriculture

publié le samedi 22 février 2020 à 09h45

Le chef de l'Etat a ouvert le 57e salon international de l'Agriculture (SIA), dans un contexte d'inquiétudes marquées dans le monde agricole.

Au lendemain de l'échec des négociations à Bruxelles sur la politique agricole commune, Emmanuel Macron s'est rendu à la "grand-messe" annuelle du monde de l'agriculture à Paris, samedi 22 février. Face à des représentants de la Fnsea et des "Jeunes agriculteurs", le président de la République a répété son soutien au secteur agricole. "Je ne m'occupe pas du monde agricole uniquement la semaine du salon", a t-il fait valoir face à des représentants du syndicat. "Je veux une agriculture forte parce que je veux savoir d'où vient ce qu'on mange, les Françaises et les Français aussi".

Après plusieurs opérations menées contre des établissements agricoles, notamment par des activistes du mouvement vegan, le président de la République a lancé que "rien ne doit justifier des actions contre nos paysans et les exploitations". "Nous serons intraitables sur le sujet", a t-il promis.

De retour de Bruxelles où se négociait le budget de l'Union européenne pour la période 2021-2027, le président de la République revient sans accord sur le maintien de l'enveloppe de la Politique agricole commune (PAC) dont il a fait sa priorité, mais sur lequel les 27 pays de l'union n'ont pas pu s'entendre. "Nous n'avons pas sacrifié la Politique agricole commune et je l'ai dit très clairement: ce n'est pas la PAC qui peut payer pour le Brexit", a déclaré Emmanuel Macron à son départ du sommet.


 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.