Routes à 80 km/h : Édouard Philippe a signé le décret

Routes à 80 km/h : Édouard Philippe a signé le décret
La limitation à 80 km/h de la vitesse sur certaines routes nationales sera appliquée à partir du 1er juillet.

, publié le vendredi 15 juin 2018 à 21h59

400.000 kilomètres de routes, parmi les plus accidentogènes, sont concernés.

C'est fait ! Édouard Philippe a signé vendredi 15 juin le décret officialisant la réduction de la vitesse autorisé sur certaines routes nationales et départementales, rapporte Le Parisien. La mesure sera publiée dimanche au Journal officiel et sera appliquée dès le 1er juillet.



La mobilisation des associations d'automobilistes et des sénateurs n'y aura rien fait.

Le Premier ministre et son ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, ont signé le document qui officialise "la réduction de 90 à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée sur les routes nationales et départementales bidirectionnelles à chaussée non séparée". La mesure sera évaluée au 1er juillet 2020, et éventuellement retirée. "Mais pour l'heure, il assume son choix car il croit à l'efficacité de cette décision", assure une source à Matignon, citée par Le Parisien. Cette réduction pourrait permettre de sauver 400 vies par an, selon la sécurité routière.


Jeudi, Édouard Philippe avait écarté la proposition du groupe de travail du Sénat. Ce dernier préconisait de limiter à certaines routes la mesure, et de permettre aux départements de décider de l'appliquer ou non. "Pour qu'une mesure soit lisible, il faut qu'elle soit simple et il aurait été compliqué pour les automobilistes de s'y retrouver au moment de franchir la frontière d'un département si chacun avait adopté des règles différentes", confie un conseiller au Parisien.

Cette réduction de la vitesse maximale autorisée concerne 400.000 kilomètres de routes, qui ont concentré 87% de la mortalité sur les routes hors agglomération en 2016, rappelle franceinfo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.