Roselyne Bachelot condamne les propos "ignobles et obscènes" proférés par son frère à l'encontre de Marlène Schiappa

Roselyne Bachelot condamne les propos "ignobles et obscènes" proférés par son frère à l'encontre de Marlène Schiappa
Roselyne Bachelot, le 24 janvier 2019.

, publié le jeudi 08 août 2019 à 14h20

Le frère de Roselyne Bachelot, l'élu RN Jean-Yves Narquin, a publié le week-end dernier un tweet insultant à l'encontre de la secrétaire d'État à l'égalité entre les femmes et les hommes. 

Dans un portrait publié le 4 août par le Journal du Dimanche, Marlène Schiappa, la secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes indique qu'elle est "sapiosexuelle", c'est-à-dire "excitée par l'intelligence". Une petite phrase qui n'a pas manqué de faire réagir. 

Jean-Yves Narquin, maire Rassemblement national (RN) de Villedieu-le-Château dans le Loir-et-cher, avait réagi de manière particulièrement vulgaire sur Twitter.

"On savait déjà qu'elle était reine de la pipe d'après ses confessions ! Mais si en plus elle réfléchit pendant qu'elle suce... Où va-t-on!", avait-il écrit sur le réseau social. Le post a depuis été supprimé.

Roselyne Bachelot exprime sa solidarité

La propre sœur de l'élu, qui n'est autre que Roselyne Bachelot, l'ancienne ministre de la Santé sous Nicolas Sarkozy, a condamné ses propos sur le réseau social et apporté son soutien à Marlène Schiappa. "Chère Marlène Schiappa, je condamne les propos ignobles et obscènes proférés par Jean-Yves Narquin à votre encontre. Je vous embrasse en toute solidarité", a-t-elle écrit, mardi soir. 




La secrétaire d'État a tenu a remercié l'ancienne ministre. "Merci de tout cœur, chère Roselyne. Il ne me serait pas venu à l'esprit une seule seconde de vous relier à ces propos, sachant votre engagement sincère de longue date pour la liberté des femmes ! Je vous embrasse également", a-t-elle écrit sur Twitter. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.