RN à la tête de la Commission des finances de l'Assemblée ? Jordan Bardella montre les muscles

RN à la tête de la Commission des finances de l'Assemblée ? Jordan Bardella montre les muscles
Jordan Bardella, le 13 juin 2022, à Paris

publié le jeudi 23 juin 2022 à 13h40

Le président du parti fait valoir son statut de chef de file du "premier groupe d'opposition", alors que les discussions vont bon train pour l'attribution de ce poste stratégique, au coeur du fonctionnement Parlement.

Le Rassemblement national la veut, la gauche Nupes aussi : la présidence de la commission des Finances de l'Assemblée nationale, qui revient à un député d'opposition, est un poste aussi stratégique que convoité.


Jeudi 23 juin, Jordan Bardella a répété la position de son parti, qui compte bien mettre un de ses membres à la tête de la commission, en la personne de Jean-Philippe Tanguy, député RN de la Somme et ancien directeur adjoint de la campagne présidentielle de Marine Le Pen. "Nous y avons droit, et nous la réclamons", a t-il affirmé.

"Il y a un fonctionnement démocratique qui veut que la présidence de la commission des finances revienne à un député du premier groupe d'opposition", a déclaré le président du Rassemblement national, à l'antenne de France Inter. En l'absence de groupe Nupes à l'Assemblée, Jordan Bardella fait valoir la place de son parti, qui a décuplé son nombre de députés à la sortie des élections législatives.

"Nous sommes le premier groupe d'opposition (...) avec 89 députés, plus que La France insoumise (...).

Nos électeurs ne sont pas des citoyens de seconde zone. Le Rassemblement national n'est pas un parti politique de seconde zone", a ajouté Jordan Bardella.

Jordan Bardella a par ailleurs indiqué que le doyen des députés, qui est le député RN des Bouches-du-Rhône José Gonzalez, 79 ans, présiderait à ce titre la première séance de la nouvelle Assemblée.


Qui peut briguer la présidence ?

Depuis 2007, sous Nicolas Sarkozy, la présidence de la commission des Finances revient à un député d'un groupe d'opposition, pas forcément le groupe le plus important. Les membres de la commission votent. La commission des Finances est l'une des plus puissantes et plus prestigieuses de l'Assemblée: elle examine tous les projets de budget avant leur discussion et leur vote dans l'hémicycle.  Avec ses 89 députés, le RN a réclamé le poste de président dès lundi, une première pour l'extrême droite.

Mais avec ses quelque 150 élus, l'alliance de gauche Nupes ne l'entend pas ainsi et pourrait obtenir le poste si LFI, PS, EELV et PCF s'accordent sur un nom. L'Insoumis Eric Coquerel, réélu en Seine-Saint-Denis et ancien membre de la commission, est "disponible". Il espère qu'il n'y aura pas une candidature concurrente à gauche, notamment celle de la socialiste Valérie Rabault, spécialiste de ces questions budgétaires parfois arides.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.