Ristournes au candidat Macron : l'explication cocasse d'un membre du gouvernement

Ristournes au candidat Macron : l'explication cocasse d'un membre du gouvernement©Panoramic

6Medias, publié le dimanche 06 mai 2018 à 19h40

Dimanche, sur France 3, Julien Denormandie, secrétaire d'État aupèrs du ministre de la Cohésion des territoires, a fourni une explication quant aux avantages possiblement reçus par Emmanuel Macron par l'entreprise GL Events, lors de sa campagne présidentielle.

Depuis plusieurs jours, Emmanuel Macron est sous le feu des critiques. L'actuel président de la République aurait bénéficié de ristournes de la part de l'entreprise GL Events lors de différents meetings de sa campagne présidentielle, selon des informations révélées par Mediapart le 27 avril dernier.

Des accusations auxquelles Julien Denormandie a répondu dimanche 6 mai lors de son passage dans l'émission Dimanche en politique sur France 3. Selon le secrétaire d'État auprès du ministre de la Cohésions des territoires, la polémique n'existe en réalité aucunement : "C'est un faux sujet". Et de souligner dans un premier temps que, quoiqu'il en soit, "la Commission nationale des comptes de campagne (...) a validé les comptes de campagne" d'Emmanuel Macron.

Une implication sans faille

Julien Denormandie a néanmoins fourni une explication aux différentes remises de GL Events sur ses prestations auprès du candidat Macron. Des remises allant de 30 à 100 % selon Mediapart et qui concernaient la location de salles notamment ou bien de matériels lors de meetings de campagne. "Moi j'ai fait tous les meetings. A la fin, c'est nous, les adhérents, les salariés du mouvement, qui enlevions toutes les chaises", justifie ainsi le secrétaire d'État. "Vous comparez des choux et des carottes", ajoute-t-il. Il affirme également pour sa part avoir aidé à l'installation du système de sonorisation des salles lors de meetings. Des "éléments" qui selon lui viennent en partie expliquer les possibles réductions relevées par Médiapart.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU