Richard Ferrand : "Je ne suis pas un faux cul"

Richard Ferrand : "Je ne suis pas un faux cul"©source France Inter

source France Inter, publié le mercredi 31 mai 2017 à 09h30

Le ministre de la Cohésion des territoires répond aux soupçons de conflits d'intérêts dont il fait l'objet sur France Inter dans la matinale de Patrick Cohen. "Je ne suis pas un faux-cul.

La justice est souveraine. j'ai répondu à toutes les questions des journalistes. Il est normal que des comptes puissent être demandés", a-t-il déclaré.



Et d'ajouter : "Je porte une idée du retour à la confiance ; il y a des soupçons de duplicité et de vénalité. je pense aux auditeurs qui pourraient être déçus. On met en cause des choses qui datent de 2009. Aujourd'hui, je suis dans une autre temporalité et dans d'autres fonctions."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU