Réussite scolaire : des inégalités territoriales toujours aussi fortes

Réussite scolaire : des inégalités territoriales toujours aussi fortes

LesEchos, publié le lundi 05 février 2018 à 13h53

Le système scolaire ne réduit pas les inégalités territoriales. C'est le principal enseignement d'une étude de l'Observatoire des territoires (CGET) sur la géographie scolaire. Ses auteurs ont compilé les données sur l'offre scolaire et la réussite des élèves pour dessiner des cartes inédites.

Avec 63,2 % de la population de moins de 30 ans engagée dans un parcours scolaire, la France est la troisième nation européenne la plus impliquée dans la scolarisation. Mais l'étude montre que, malgré ces efforts budgétaires et le maintien d'une offre abondante partout sur le territoire, les inégalités perdurent.

C'est particulièrement le cas dans les métropoles qui concentrent l'offre en nombre de classes par école et d'élèves par classe. On y constate pourtant les écarts de…

Lire la suite sur LesEchos

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
9 commentaires - Réussite scolaire : des inégalités territoriales toujours aussi fortes
  • Et l'on redécouvre qu'il y a des grands et des petits, des gros et des maigres, des intelligents et des benêts, des riches et des pauvres, dans un monde où certains voudraient que tous soient pareils... Un monde de gens moyens en somme... Beau programme !

  • Avec un âne , on ne peut pas en faire un cheval de course

  • Il y a des lieux ou on veut a tout prix donner de l'education a des gens qui ne le souhaitent pas . L'inegalité n'a rien a voir avec les territoires , en France tous les enfants ont les memes possibilités , c'est seulement les desirs d'eduation de certains qui sont differents .

  • "....... plus de la moitié des élèves très favorisés devraient changer de collège pour rétablir une mixité avec des collèges défavorisés ........", et puis quoi encore, ...... on veut tirer tout le monde vers en bas, ........ c'est cela l'excellence prônée par le grand chef, celui d'avant d'ailleurs, aussi, celui d'encore avant, aussi, etc, etc?. ........ mieux serait de ne point dévaroliser, mais plutôt de revaloriser, cela tombe tellement sou le sens, ........ toute autre pratique, à bien des égards, serait totalemnt indécente ........

  • pour améliorer la situation il faut attendre, macron s'occupe pour le moment de l'éducation en afrique !!!!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]