Retraites: un projet "mauvais" pour tous les Français, selon Quatennens et Coquerel (LFI)

Retraites: un projet "mauvais" pour tous les Français, selon Quatennens et Coquerel (LFI)
Adrien Quatennens le 19 novembre 2019 à l'Assemblée nationale

, publié le jeudi 05 décembre 2019 à 09h17

Les députés La France insoumise Adrien Quatennens et Eric Coquerel ont de nouveau appelé jeudi le gouvernement à retirer son projet de réforme des retraites qui sera selon eux "mauvais pour l'ensemble des Français".

"Emmanuel Macron fait ce pari que la jalousie des Français entre eux va être supérieure à l'aspiration générale à de bonnes retraites", a affirmé Adrien Quatennens sur France Bleu Nord.

Mais "ce n'est pas aujourd'hui le mouvement social des régimes spéciaux. L'ensemble des professions seront concernées", a ajouté le numéro 2 de La France insoumise, selon qui "tout le monde sera perdant".

"Il n'y a qu'un seul objectif aujourd'hui et dans les jours qui suivront, c'est que le gouvernement batte en retraite, qu'Emmanuel Macron retire sa réforme pour qu'on en fasse une autre", a-t-il ajouté.

Il faut "que le gouvernement soit obligé de retirer son projet" qui "est mauvais dans son ensemble et pour l'ensemble des Français", a de son côté affirmé le député de Seine-Saint-Denis Eric Coquerel sur Radio Classique.

"Le plus efficace, à un moment donné, c'est une grève générale reconductible" qui serait "le meilleur moyen de faire céder le gouvernement", a-t-il ajouté.

Pour M. Quatennens "on devrait pouvoir partir dès 60 ans et avec un niveau de pension digne" soit "aucune pension sous le Smic pour une carrière complète". "Tout ça est absolument finançable", a-t-il ajouté, appelant à "étendre la reconnaissance de la pénibilité à d'autres métiers".

"Les Français aujourd'hui ont une moyenne de vie en bonne santé à peu près égale à il y a 10 ans, par contre ils travaillent plus longtemps", a ajouté M. Coquerel, en refusant une logique "mauvaise économiquement" et "tout simplement pour des problèmes civilisationnels".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.