Retraites : pour Emmanuel Macron, il serait "hypocrite" de reculer l'âge légal

Retraites : pour Emmanuel Macron, il serait "hypocrite" de reculer l'âge légal
Emmanuel Macron, à Paris, le 25 avril 2019

Orange avec AFP-Services, publié le jeudi 25 avril 2019 à 20h20

Le président de la République a rejeté l'idée d'un recul de l'âge légal de départ à la retraite, lui préférant un débat sur l'allongement de la durée de cotisation.

"Je me suis engagé à ne pas le faire". Emmanuel Macron a défendu sa promesse de campagne sur le maintien de l'âge de départ légal à la retraite à 62 ans, au cours de sa conférence de presse donnée à l'Elysée jeudi 25 avril."C'est mieux de faire ce qu'on a dit !" a t-il lancé, plaidant pour une réforme beaucoup plus large et beaucoup plus profonde.

Dans ce cadre, le chef de l'Etat souhaite avant tout "corriger les injustices", désignant les "régimes spéciaux et avantages de certaines catégories". 

Vers le "libre-choix" et "un système de décote qui incite à travailler davantage"

"Tant qu'on a pas réglé le problème du chômage, ce serait hypocrite de décaler l'âge légal" tonne t-il. "Quand aujourd'hui on est peu qualifiés, quand on vit dans une région en difficulté industrielle, quand on est soi-même en difficulté, bon courage déjà pour arriver à 62 ans !" a t-il ajouté, estimant "qu'on doit d'abord gagner ce combat" du plein emploi


"Travailler plus, ça peut se faire d'une autre manière. C'est d'allonger la durée des cotisations et de laisser le libre choix", a-t-il remarqué. "Ce sur quoi peut travailler le gouvernement avec le Parlement, c'est de regarder si on peut allonger la période de référence sans bouger l'âge légal pour avoir un système de décote qui incite à travailler davantage, mais sans forcer tout le monde", a-t-il expliqué. Cette "option permet de dégager des économies pour réinvestir dans des baisses d'impôts" mais aussi dans les "petites retraites de ceux qui ont travaillé tout le long de leur vie", a estimé Emmanuel Macron.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.