Retraites : Bruno Le Maire souhaite que la réforme "ne tarde pas trop"

Retraites : Bruno Le Maire souhaite que la réforme "ne tarde pas trop"
Bruno Le Maire, le 18 novembre 2020, à Paris

publié le dimanche 06 juin 2021 à 12h20

Le ministre estime que le pays "perd du terrain" dans le niveau de vie moyen par rapport aux autres grandes puissances.

Le serpent de mer des retraites remontera t-il à la surface avant la fin du quinquennat? A l'antenne d'Europe 1, Bruno Le Maire a une nouvelle fois répété son souhait d'une réforme, martelant son constat quant à l'état du travail en France.  "C'est une priorité parce que cela en va de l'avenir de la nation", a t-il estimé, dimanche 6 juin.


"Je pense que c'est le bon moment pour remettre sur la table la question de la société que nous voulons pour les 20 ou 30 prochaines années. Dans ces questions de la société et la nation, la question du travail est fondamentale. Nous sommes une nation qui traine un taux de chômage très élevé. Est-ce que nous nous y résignons ou pas? Moi, je ne m'y résignerai jamais", a t-il commenté, estimant "révoltant" le haut-chômage des travailleurs de plus de 55 ans.

Quant à la mise en place d'une nouvelle réforme des retraites, après la première tentative avortée de l'ère Edouard Philippe? "Je ne suis pas responsable du sujet. C'est au PR, et à lui seul, de définir quel chemin pourrait prendre la réforme. Oui, c'est une priorité (...). Et comme il en va de l'avenir de la nation, il est bon que cette réforme ne tarde pas trop", a t-il ajouté.

A l'origine conçue comme l'une des grandes réformes de la présidence d'Emmanuel Macron, la refonte du système de retraites a été interrompue début 2020 par le déclenchement de la crise du Covid-19, après avoir provoqué d'importants mouvements sociaux. Emmanuel Macron a, cette semaine, relancé le sujet, jugeant que la réforme ne pourrait être reprise "en l'état" mais prévenant qu'il n'hésiterait pas à prendre des décisions "difficiles" d'ici à l'élection présidentielle du printemps 2022.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.