Retrait de Bouteflika : Castaner se paie Mélenchon au sujet de sa longévité

Retrait de Bouteflika : Castaner se paie Mélenchon au sujet de sa longévité
Christophe Castaner, le 7 mars 2019, à Sainte-Croix-du-Verdon

, publié le mardi 12 mars 2019 à 12h55

Le ministre de l'Intérieur a comparé la carrière du leader de la France Insoumise à celle du président algérien, qui a fait savoir qu'il renonçait à un éventuel cinquième mandat.


Le renoncement d'Abdelaziz Bouteflika à briguer un nouveau mandat à la tête de l'Algérie a entraîné son flot de réactions et causé quelques disputes, y compris en France. Jean-Luc Mélenchon s'est ainsi réjoui de la "mobilisation massive" du peuple algérien, qui a obtenu "la satisfaction de sa principale revendication".

L'ancien candidat à l'élection présidentielle en a profité pour égratigner la classe politique française actuelle : "Bouteflika renonce à se présenter à la présidentielle. En France, on devrait y réfléchir!" suggère t-il.

Christophe Castaner lui a répondu par une pique, mentionnant l'époque où Jean-Luc Mélenchon avait accédé au Sénat, il y a 33 ans de cela. Le patron de la place Beauvau a surenchéri en évoquant les candidatures infructueuses de "JLM" aux élections présidentielles de 2012 et 2017.  


Loin d'être nouvelle, la rivalité entre le député insoumis des Bouches-du-Rhône et le ministre de l'Intérieur est plutôt tenace. En novembre dernier, interrogé sur la présence de Jean-Luc Mélenchon dans les manifestations de "gilets jaunes" à Paris, Christophe Castaner avait répond qu'il espérait "juste qu'il (Jean-Luc Mélenchon) ne bousculera pas les policiers qui lui demanderont comme tout le monde d'ouvrir son sac". En mai 2018, celui qui était alors porte-parole du gouvernement avait estimé que "La France Insoumise a envie de surfer sur tous les malheurs du monde".

En déplacement à Djibouti, Emmanuel Macron a quant à lui salué "la décision" d'Abdelaziz Bouteflika de ne pas briguer un cinquième mandat et a appelé à "une transition d'une durée raisonnable".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.