Restaurants à 200 euros : Gérald Darmanin s'explique

Restaurants à 200 euros : Gérald Darmanin s'explique
Gérald Darmanin, quittant l'Élysée, le 14 novembre 2018.

, publié le dimanche 25 novembre 2018 à 16h41

Le ministre de l'Action et des Comptes publics "assume" ses propos malgré la polémique.

Invité ce dimanche 25 novembre du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, le ministre de l'Action et des Comptes publics est revenu sur la polémique liée à ses propos sur "les additions à 100 euros par personne dans les restaurants parisiens".



"J'assume mes propos. J'ai dit qu'il y avait une sorte de Brexit intérieur de plus en plus vrai", détaille Gérald Darmanin avant d'ajouter : "Les internautes sont par nature déconnectés de la réalité puisqu'ils sont sur internet. L'important, c'est que les gens à la fin votent dans un bureau de vote. Je dis des mots sur des choses, je ne prends pas des ellipses".

"La réalité vous choque"

"Il y a des gens qui touchent 700, 800, 900 euros et qui voient la différence profonde qu'il y a entre eux, le peuple et les élites", a-t-il ajouté avant de citer l'exemple le cas de sa mère "qui est toujours femme de ménage".

"Si ça choque de dire qu'il y a des restaurants où l'addition est de 200 euros pour deux personnes, eh bien la réalité vous choque et bienvenue au club. Si vous voulez quelqu'un qui parle pour ne pas choquer et qui regarde le Front national monter, et bien vous vous êtes trompés de personne", a conclu le ministre de l'Action et des Comptes publics.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.