Réserve militaire : Marion Maréchal-Le Pen a déposé son dossier

Réserve militaire : Marion Maréchal-Le Pen a déposé son dossier
Marion Maréchal-Le Pen lors de la minute de silence en hommage aux victimes de l'attentat de Nice, le 18 juillet 2016 (archive).

Orange avec AFP, publié le samedi 10 septembre 2016 à 12h00

L'élue frontiste Marion Maréchal Le Pen, qui avait déclaré en juillet vouloir rejoindre la réserve opérationnelle, a déposé son dossier vendredi.

Marion Maréchal-Le Pen poursuit ses démarches pour intégrer la réserve opérationnelle. La députée frontiste du Vaucluse s'est rendue vendredi 9 septembre au centre de recrutement de l'armée d'Avignon pour déposer son dossier, annonce Le Dauphiné Libéré.





La cheffe de file des élus FN de la région PACA souhaite intégrer le 21ème Régiment d'infanterie de marine (RIMA) de Fréjus, "parce que c'est une ancienne troupe coloniale et qu'il participe à de nombreuses opérations extérieures", explique-t-elle au quotidien. "J'ai fait les démarches ! J'ai rencontré la semaine dernière le colonel du régiment dans lequel je veux entrer, le 21e RIMa de Fréjus", avait-elle également annoncé au Parisien le mardi 6 septembre.



LA RÉSERVE OPÉRATIONNELLE, "UN ACTE CITOYEN"

Elle a par ailleurs précisé vouloir faire de la formation : " Je souhaiterais faire la formation initiale des officiers à Coëtquidan, dans le Morbihan, qui implique trois semaines de formation, plus dix-neuf jours de formation à côté".

Marion Maréchal-Le Pen avait annoncé vouloir intégrer la réserve militaire en PACA quelques jours après l'attentat de Nice, estimant que l'armée souffrait de sous-effectif.



"Je suis prête à me mettre sous les drapeaux", avait-elle par ailleurs assuré le 27 juillet sur BFMTV, estimant que cette démarche est "un acte citoyen".





Au lendemain de l'attentat de Nice du 14 juillet, François Hollande a annoncé qu'il ferait "appel à la réserve opérationnelle" pour "soulager les effectifs de policiers et de gendarmes". L'objectif étant de passer de 51 000 à 63 000 réservistes d'ici 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.