Reprise économique : "travailler tous" plutôt que travailler plus, estime Bruno Le Maire

Reprise économique : "travailler tous" plutôt que travailler plus, estime Bruno Le Maire
Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire à l'Elysée, le 27 mai 2020.

, publié le mardi 02 juin 2020 à 11h25

Des mesures d'aide à l'emploi en direction des jeunes qui vont arriver sur le marché du travail en septembre vont être présentées "d'ici quelques jours". 

Faudra-t-il travailler plus dans les prochains mois afin de favoriser la reprise économique ? Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a estimé mardi 2 juin sur RTL que le "grand défi" était plutôt de "travailler tous". "C'est ça l'enjeu pour la France dans les mois qui viennent : travailler tous et essayer de contenir un chômage qui va augmenter dans les prochains mois", a-t-il affirmé.



"Quand je dis tous, c'est en particulier les moins qualifiés, ceux qui sont les plus menacés par la situation économique, les jeunes qui vont arriver sur le marché du travail au mois de septembre", a-t-il poursuivi. Le gouvernement souhaite en particulier "accompagner (c)es jeunes qui vont arriver sur un marché du travail sinistré", a précisé le ministre.

"Nous travaillons avec (la ministre du Travail) Muriel Pénicaud à des soutiens sous forme notamment d'aide à l'apprentissage", a expliqué Bruno Le Maire. La ministre présentera "d'ici quelques jours", "la plupart" de ces mesures, notamment celles sur l'apprentissage qui figureront dans le troisième projet de loi de finances rectificatif (PLFR), qui sera présenté le 10 juin en conseil des ministres, a-t-il détaillé. 

Alors que l'apprentissage a connu un succès record l'an dernier, ses promoteurs craignent que la crise ne vienne briser cette dynamique. Le Medef a notamment demandé une aide de 10.000 euros pour le recrutement d'un apprenti avant le 31 décembre, tandis que l'U2P (artisans) a estimé qu'il fallait une mesure pour permettre qu'"il y ait zéro coût pour une entreprise qui prend un apprenti".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.