Report des régionales : Emmanuel Macron a une logique "de voyou", selon Julien Bayou (EELV)

Report des régionales : Emmanuel Macron a une logique "de voyou", selon Julien Bayou (EELV)
Emmanuel Macron, le 18 juin 2020, à Londres

, publié le vendredi 19 juin 2020 à 14h25

Le chef de l'Etat aurait conditionné l'aide financière de l'Etat aux régions au soutien de celles-ci à un report du scrutin après 2022.

"Une phrase de voyou". Le secrétaire national d'EELV Julien Bayou a fustigé la logique d'Emmanuel Macron qui aurait, selon des présidents de régions, conditionné le soutien de l'Etat aux régions à des prises de position de ces dernières à un report des élections régionales au-delà de 2022.


Le débat est parti de l'Elysée, qui a indiqué lundi 15 juin qu'Emmanuel Macron a "ouvert le débat" d'un report après la présidentielle de 2022 des élections régionales prévues en mars 2021, à "un moment où nous devons tous être mobilisés pour la relance du pays".

Selon plusieurs présidents de régions, informés par Renaud Muselier, le président de Régions de France, après un déjeuner avec le président de la République, Emmanuel Macron aurait mis dans la balance aide financière de l'Etat aux régions contre soutien de celles-ci au report après 2022, déclarant notamment ne pas vouloir "financer (s)es adversaires".

"C'est fou, c'est une phrase de voyou que Balkany aurait pu penser mais pas prononcer", s'est insurgé Julien Bayou, vendredi 19 juin. "Il est foncièrement problématique que le président de la République envisage un report pour convenance personnelle, car je ne vois pas de motif d'intérêt général", a expliqué l'écologiste.

Selon lui, "la régularité des élections est une condition de la démocratie". Emmanuel Macron "a perdu la main vis-à-vis d'Edouard Philippe donc son mantra est d'être le maître des horloges", a-t-il accusé, y voyant de la "fébrilité". "Je pense et j'espère que le report ne se fera pas", a conclu Julien Bayou. EELV nourrit de grandes ambitions pour les régionales de 2021, dont ils font une étape importante pour démontrer que l'écologie peut gouverner en vue de l'élection présidentielle de 2022.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.