Réouverture d'une enquête sur une accusation de viol visant Gérald Darmanin

Réouverture d'une enquête sur une accusation de viol visant Gérald Darmanin

Gérald Darmanin, le 6 juillet 2017 à Paris.

Libération, publié le samedi 27 janvier 2018 à 14h39

Gérald Darmanin, ministre des Comptes publics, avait déjà évoqué mi-janvier sur France Info «une lettre de dénonciation calomnieuse, une lettre infâme» reçue par le garde des Sceaux peu après sa nomination au gouvernement.

La missive était celle d'«un homme qui écrivait, qui m'accusait d'abus de faiblesse, d'abus de pouvoir, voire de viol», précisait alors Darmanin, indiquant avoir fait l'objet au printemps 2017 d'une enquête préliminaire finalement classée sans suites en juillet. Les faits évoqués dans la lettre se seraient déroulés en 2009. Le ministre avait alors expliqué qu'il avait lui aussi déposé plainte pour dénonciation calomnieuse.

Dépôt d'un nouveau courrier

Or l'enquête préliminaire le visant a été rouverte automatiquement par le parquet selon des…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Réouverture d'une enquête sur une accusation de viol visant Gérald Darmanin
  • Elle est belle la justice a deux vitesse. une la corruption généralisée qui concerne le "milieu" de ces politiciens. Pourquoi?
    Mme Schiappa : on ne vous entend pas. Pourquoi?

  • Affaire tout de même déjà suivie au printemps 2017 d'une enquête préliminaire finalement classée sans suites en juillet, comme cela fait également pour les autres ministres ayant des problèmes…..
    Mme la garde des Sceaux le savait avant même sa nomination au gouvernement, mais motus et bouche cousue. Elle est belle la justice !!!!
    Selon lesdites règles une mise en examen vaudrait un bon de sortie du gouvernement pour le ministre.

    Quand on pense à toutes ces affaires étouffées, retardées, classées "sans suite", il y a de quoi être révolté par la corruption généralisée qui concerne le "milieu" de ces politiciens.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]