Remaniement : "on voudrait que les choses ne s'arrêtent jamais", indique Nicole Belloubet

Remaniement : "on voudrait que les choses ne s'arrêtent jamais", indique Nicole Belloubet
Nicole Belloubet, la ministre de la Justice, à l'Assemblée nationale le 16 juin 2020.

, publié le mardi 30 juin 2020 à 12h23

La ministre de la Justice Nicole Belloubet, donnée partante au prochain remaniement ministériel, a expliqué vouloir poursuivre sa mission. 

Un air de fin de règne flotte dans certains ministères, à l'approche d'un possible remaniement ministériel. Invitée de France Inter, mardi 30 juin, la ministre de la Justice Nicole Belloubet, donnée partante, a expliqué vouloir "que les choses ne s'arrêtent jamais" car "il y a toujours plus et mieux à faire" au gouvernement. 


"C'est une fonction magnifique que celle de garde des Sceaux", a estimé la ministre, interrogée sur ses espoirs de rester dans ses fonctions. Nicole Belloubet fait partie des ministres donnés partants à l'occasion d'un remaniement annoncé comme de grande ampleur. 

"On a toujours envie d'aller plus loin parce que les choses ne sont jamais finies, qu'il y a toujours une réforme à porter, je pense par exemple au code de justice pénale des mineurs, je pense au droit pénal de l'environnement", a expliqué Nicole Belloubet. 

"Mettre un bémol sur 'jamais'"

"Bref, il y a toujours plus et mieux à faire et en ce sens on voudrait que les choses ne s'arrêtent jamais", a-t-elle ajouté. "Je connais parfaitement nos institutions, je connais parfaitement l'article 8 de notre Constitution, et évidemment c'est le choix du président de la République et du Premier ministre", a souligné la garde des Sceaux. 

"Et vous souhaiteriez que ça ne s'arrête jamais ?", a relancé la journaliste de France Inter. "Je vais peut-être mettre un bémol sur jamais", a répondu Nicole Belloubet. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.