Remaniement : absente du nouveau gouvernement, Aurore Bergé (LREM) dément avoir fondu en larmes

Remaniement : absente du nouveau gouvernement, Aurore Bergé (LREM) dément avoir fondu en larmes
Aurore Bergé à Paris, le 25 novembre 2017

, publié le vendredi 31 juillet 2020 à 14h00

Aurore Bergé fait une mise au point sur Twitter ce jeudi 30 juillet après les révélations du journal Le Point sur son supposé craquage lors du pot d'arrivée de Jean Caste, le nouveau Premier Ministre à Mâtignon, le 6 juillet dernier. 

En larmes, elle aurait quitté le pot d'arrivé de Jean Castex, alors fraîchement nommé Premier ministre, en s'écriant "j'ai tout donné à la Macronie !". Aurore Bergé n'aurait ainsi pas pu réprimer sa déception de ne pas avoir été nommée dans le nouveau gouvernement, le 6 juillet dernier.

C'est la scène que rapporte le journal Le Point.

Un proche du président explique dans L'Opinion que si l'élue n'a pas été retenue dans l'équipe de Jean Castex c'est qu'elle "insuporte en haut lieu, notamment dans sa façon de survaloriser les attaques dont elle fait l'objet". 




Des révélations que la députée des Yvelines dément, dénonçant un "fantasme". Elle s'est exprimée sur Twitter jeudi 30 juillet. "Je vous remercie pour votre intérêt particulièrement marqué concernant mon activité lacrymale supposée (et fantasmée). En attendant je préfère être en séance à l'Assemblée nationale pour que nous puissions voter la PMA pour toutes". 


Aurore Bergé est référente pour la LAREM du projet de loi bioéthique qui agite les débats actuellement à l'Assemblée. Jeudi, le premier article de cette loi a été validé en seconde lecture, ouvrant cette technique médicale à toutes les femmes, célibataires et lesbiennes. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.