Régionales : Nadine Morano s'en prend aux candidats LR qui "font n'importe quoi"

Régionales : Nadine Morano s'en prend aux candidats LR qui "font n'importe quoi"
Nadine Morano à Paris, le 9 juin 2021.

publié le jeudi 10 juin 2021 à 11h54

"Ils n'ont pas respecté le comité d'investiture et le Conseil national", a-t-elle estimé, visant nommément Renaud Muselier et Jean Rottner.

Nadine Morano a vertement critiqué jeudi 10 juin les candidats Les Républicains qui seraient tentés de s'allier avec ceux de La République en marche aux élections régionales, estimant qu'ils faisaient "n'importe quoi".

"Je voudrais qu'ils arrêtent de faire autant de bêtises pour se mettre en position délicate, a déclaré la députée europénne sur BFMTV. Je voudrais qu'ils arrêtent de faire n'importe quoi".

Elle faisait notamment référence à Renaud Muselier en Paca et Jean Rottner dans le Grand-Est, deux candidats qui tentent ou ont tenté des rapprochement avec la majorité présidentielle.



"Ils n'ont pas respecté le comité d'investiture et le Conseil national, a-t-elle estimé. On a deux problèmes, seulement deux, mais quand on a une minorité qui met un peu le bazar, ça affecte les autres."

"Ceux qui mettent ce bazar ont été sous l'emprise des Macron-compatibles, comme Monsieur Estrosi qui, heureusement, est parti", a tranché Nadine Morano. Évoquant le cas de Renaud Muselier, qui a accueilli des personnalités LREM sur sa liste, l'eurodéputé a souligné que "LaRem était à 8%, il n'avait pas besoin de se mettre des boulets aux pieds ni d'aller exclure nos parlementaires".

Quant à Jean Rottner, avec qui elle entretient des relations notoirement difficiles, elle a justifié son refus de le soutenir par ses déclarations récentes. "Jean Rottner dit que Nadine Morano n'est pas compatible avec sa ligne, que ma ligne gaulliste n'est pas compatible avec sa ligne centriste, a-t-elle expliqué. Comment voulez-vous que je mette un bulletin dans l'urne pour lui ? Il ne veut pas de mon vote."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.