Régionales: Marie-Guite Dufay (PS) candidate à sa réélection en Bourgogne-Franche-Comté

Régionales: Marie-Guite Dufay (PS) candidate à sa réélection en Bourgogne-Franche-Comté
Marie-Guite Dufay lors de son élection à la tête de la région Bourgogne Franche-Comté le 4 janvier 2016 à Dijon

publié le samedi 24 avril 2021 à 19h33

La présidente PS sortante de la région Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay a indiqué samedi qu'elle serait candidate à sa succession pour les élections régionales de juin, refusant de "quitter le navire alors que la tempête n'est pas terminée".

"Avec la crise du Covid, si je n'étais pas candidate, j'aurais l'impression de quitter le navire en cours de route alors que la tempête n'est pas terminée", a indiqué Mme Dufay à l'AFP, en confirmant sa candidature annoncée dans le quotidien régional L'Est Républicain.

Depuis un an, "mon équipe et moi avons été assaillies de responsabilités à prendre vis-à-vis des entreprises, des petits commerces, et même sur les questions de santé qui ne sont pourtant pas dans le giron de la région", a-t-elle détaillée.

"Notre politique doit être confortée", a-t-elle ajouté, évoquant "un pacte territorial pour orchestrer toutes ces mesures d'aides auprès de ceux qui sont sinistrés par la crise".

La présidente sortante, alliée au PCF et au PRG, entend également "prendre (ses) responsabilités pour parer la menace du Rassemblement national", puissant dans sa région.

"Je me présente avec mes convictions de femme de gauche" et "j'ai toujours pensé aussi que les questions écologiques sont des questions primordiales", a-t-elle ajouté, espérant "rallier les Verts à (sa) candidature au second tour".

Mme Dufay, 72 ans, avait remporté les élections régionales de France-Comté en 2010 après assuré l'interim de Raymond Forni, puis celles de la grande région issue de la fusion de la Bourgogne et de la Franche Comté en 2015, après des triangulaires gauche, droite et extrême-droite.

Pour ces élections, elle affrontera notamment le conseiller régional Julien Odoul qui mènera la liste du Rassemblement national et le maire de Nevers Denis Thuriot pour La République en Marche et le Modem.

Le maire de Chalon-sur-Saône Gilles Platret conduira la liste des Républicains.

Les candidats écologistes seront représentés par Stéphanie Modde, ancienne adjointe à l'écologie du maire de Dijon et Bastien Faudot conduira la liste "Le Temps des Cerises" rassemblant huit partis de gauche dont La France Insoumise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.