Régionales : LFI réclame un "seuil minimum de participation" pour la validité d'une élection

Régionales : LFI réclame un "seuil minimum de participation" pour la validité d'une élection
Jean-Luc Mélenchon, le 17 juin 2021, à Ingrandes

publié le lundi 21 juin 2021 à 08h10

"Une démocratie sans électeur n'est pas une démocratie", a déploré Jean-Luc Mélenchon, au soir de la déconvenue de son parti au premier tour des élections régionales et départementales, marquées par une abstention record.

Le premier tour des élections régionales et départementales, organisé dimanche 20 juin, a rendu ses enseignements, dont le premier d'entre eux demeure le désintérêt massif des Français pour le scrutin. Le taux d'abstention explose ainsi la barre des 60%, pour s'établir entre 66,1 et 68,6%, un record depuis le referendum sur le quinquennat en 2000.

Ce désamour a été rappelé par Jean-Luc Mélenchon, dont le parti La France insoumise et ses alliés ont essuyé un sérieux revers, ne récoltant qu'un peu plus de 4% des suffrages exprimés au niveau national.

Le candidat à la présidentielle a ainsi indiqué que son parti allait déposer "une proposition de loi pour un seuil minimum de participation pour qu'une élection soit valide et pour la reconnaissance du vote blanc".



Le candidat à l'élection présidentielle a par ailleurs réclamé "une commission d'enquête sur les conditions dans lesquelles s'est déroulé le vote de ce dimanche.  "Il est temps de s'interroger publiquement sur les causes de tels dysfonctionnements", a ajouté le leader LFI.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.