Régionales : "Je n'interfère pas dans la campagne", assure Emmanuel Macron

Régionales : "Je n'interfère pas dans la campagne", assure Emmanuel Macron
Emmanuel Macron, le 17 juin 2021 à Poix-de-Picardie (Somme).

publié le jeudi 17 juin 2021 à 12h00

Accusé de faire campagne pour les régionales à travers son tour de France et son déplacement jeudi dans les Hauts-de-France, sur les terres de Xavier Bertrand, le chef de l'État assure qu'il "continue simplement le travail pour la nation et nos compatriotes".

Après le Lot début juin, la Drôme la semaine dernière, Emmanuel Macron continue son tour de France, pour "prendre le pouls" du pays, en se rendant jeudi 17 juin dans les Hauts-de-France. Un déplacement sur les terres de Xavier Bertrand qui fait réagir à trois jours des élections régionales, l'opposition l'accusant une nouvelle fois de faire campagne.



"C'est un président de la République en campagne.

Je ne veux pas le lui reprocher, moi-même je suis en campagne. Mais je lui demande qu'il assume", a souligné sur franceinfo le président de la région, qui a dit qu'il quitterait la politique s'il n'était pas réélu à la tête de la région face notamment au RN. L'élu a par ailleurs estimé que l'annonce anticipée de la fin du port du masque en extérieur par le gouvernement était "un cadeau" à quelques jours du premier tour des élections régionales.


"J'ai un mandat qui dure jusqu'en mai 2022 donc je suis au travail", s'est de son côté défendu Emmanuel Macron lors de sa visite à l'école élémentaire de Poix-de-Picardie (Somme). "J'ai demandé une consultation, ce sont les forces politiques qui ont choisi cette date pour les régionales. Je l'ai dit dès le début : si les régionales et les départementales sont maintenues, ça ne doit pas empêcher le gouvernement et le président de continuer à travailler. (...) Ensuite les régionales elles sont partout en France, et donc j'étais la semaine dernière, la semaine d'avant dans d'autres départements, je continuerai. Je ne touche rien des sujets qui sont régionaux. Donc je n'interfère pas dans cette campagne, je continue simplement le travail pour la nation et nos compatriotes", a-t-il assuré.

Les deux hommes ne se croiseront pas puisque Xavier Bertrand sera lui-même sur le terrain dans l'Oise aux côtés du président des Républicains, son ancien parti, Christian Jacob. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.