Régionales : "J'ai envie d'être candidat" dans les Hauts-de-France, annonce Sébastien Chenu

Régionales : "J'ai envie d'être candidat" dans les Hauts-de-France, annonce Sébastien Chenu
Le porte-parole du Rassemblement national Sébastien Chenu le 3 mars 2020 à l'Assemblée nationale.

, publié le mercredi 18 novembre 2020 à 10h53

Le porte-parole du Rassemblement national veut être candidat dans les Hauts-de-France "pour protéger sa région". Mais il n'est pas le seul en lice et doit attendre "les décisions de la commission d'investiture".

Conseiller régional des Hauts-de-France depuis 2016 et député du Nord depuis 2017, Sébastien Chenu a annoncé mercredi 18 novembre qu'il voulait se présenter aux élections régionales de 2021.

"J'ai envie effectivement d'être candidat (dans les Hauts-de-France) parce que j'ai envie de protéger ma région", a expliqué sur franceinfo le porte-parole du Rassemblement national. 




"Notre région subit toutes les difficultés connues en France. Bridgestone, l'absence de sécurité dans les transports, mais également dans nos villes. On voit bien que le contexte sanitaire est très dégradé dans notre région. Notre région a besoin d'être protégée", a martelé l'élu. "C'est la raison pour laquelle je fais acte de candidature pour mon mouvement". 

Sébastien Chenu n'est néanmoins pas le seule en lice. Il a précisé sur la station attendre "les décisions de la commission d'investiture" car il y a d'autres candidats au Rassemblement national. S'il est choisi, il devra notamment affronter le président sortant de la région Xavier Bertrand, qui a d'ores et déjà annoncé sa candidature, en vue de préparer la présidentielle de 2022.

Prévues en mars 2021, les élections régionales pourraient être repoussées en juin, tout comme les départementales, en raison des incertitudes liées à la crise du Covid-19. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.