Régionales et départementales : le 2e tour a lieu aussi dans cinq territoires d'outre-mer

Régionales et départementales : le 2e tour a lieu aussi dans cinq territoires d'outre-mer©THIERRY ZOCCOLAN / AFP

publié le dimanche 27 juin 2021 à 07h00

REPERES. Les électeurs sont aussi appelés aux urnes à Mayotte, la Réunion, en Guadeloupe, Guyane et Martinique, pour renouveler les élus de leurs départements, régions ou collectivités territoriales. 

La Martinique et la Guyane disposent chacune d'une collectivité territoriale unique, exerçant à la fois les compétences départementales et régionales.

La Guadeloupe et la Réunion ont chacune un conseil régional et un conseil départemental. A Mayotte, c'est un conseil départemental qui gère le territoire.

La Réunion

Dans l'île, le deuxième tour des régionales oppose une liste d'union de gauche conduite par Huguette Bello (divers gauche) à une liste d'union des droites et des centres menée par le président sortant Didier Robert (DVD).




Maire de Saint-Paul, Huguette Bello, arrivée en deuxième position au premier tour (20,74%) derrière Didier Robert, a fusionné sa liste avec celles de la maire PS de Saint-Denis, Ericka Bareigts, troisième dimanche soir (18,48%) et du divers gauche Patrick Lebreton (7,78%).

Le total des voix de gauche dépasse celles de Didier Robert, qui a recueilli 31,10% des suffrages dimanche.

Guyane

Le président sortant de la collectivité territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre (DVG), arrivé en tête avec 43,72% des suffrages, affronte au second tour une liste formée par une union de trois listes.

Elle est conduite par Gabriel Serville (DVG), le député candidat arrivé deuxième au premier tour avec 27,68%. Il a comme colistier Jean-Paul Ferreira (DVG), maire amérindien depuis 2001 de la petite commune d'Awala-Yalimapo (nord-ouest du littoral) qui a terminé troisième avec 23,34%. Également dans cette fusion: la tête de liste (SE), Jessi Américain, arrivée en 4e position avec 5,27%.

Martinique

Les quatre candidats qualifiés pour le second tour des élections territoriales ont maintenu leur liste. La liste Alians Matinik (Alliance Martinique), conduite par le député (DG) Serge Letchimy (parti d'Aimé Césaire), est arrivée en tête (31,66%) dimanche dernier, devant Alfred Marie Jeanne, indépendantiste et président sortant du conseil exécutif (25,80%), le député (DG) Jean Philippe Nilor (12,01%) et la sénatrice (DG) Catherine Conconne (10,63%).

Il n'y pas eu de fusion de liste pour ce second tour, car tous ont en tête la surprenante alliance réalisée entre les deux tours pour gagner le scrutin de 2015 entre Alfred Marie Jeanne et la droite de Yann Monplaisir qui n'a tenue que quelques mois. La majorité présidentielle a très vite explosé au sein de l'assemblée de Martinique. 

Guadeloupe

Deux listes sont en lice pour le second tour des régionales qui verra s'affronter le président sortant Ary Chalus (LREM), qui a raté de peu une réélection dès le premier tour, avec 49,31% des suffrages, et la liste de la présidente socialiste du département Josette Borel Lincertin, qui n'a remporté que 17,38% des voix au premier tour.

Les deux listes n'ont pas changé entre le premier et le second tour, sans fusions ni soutiens officiels.

Mayotte

Le deuxième tour du scrutin départemental verra 11 duels et une triangulaire dans le canton de Tsingonin, au centre-ouest de l'île.

Les Républicains ont tiré leur épingle du jeu lors du premier tour, où malgré le contexte sanitaire, les électeurs se sont déplacés en masse avec une participation de 64%.

LR, qui présentait des binômes dans neuf cantons sur 13, est parvenu à se qualifier pour le second tour dans sept cantons, notamment à Sada où le député Mansour Kamardine, qui vise la présidence du département, est arrivé en tête. Il fait face à un binôme proche du sénateur LREM Thani Mohamed Soilihi. 

Un seul binôme a été élu au premier tour à Mayotte. Il s'agit de Maymounati Moussa Ahamadi et Ali Omar (Nouvel élan pour Mayotte) élus dans le canton de Dzaoudzi-Labattoir. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.