Régionales en Île-de-France : vers une union des gauches au second tour

Régionales en Île-de-France : vers une union des gauches au second tour
De gauche à droite : Clémentine Autain (LFI), Julien Bayou (EELV), Audrey Pulvar (PS) (photomontage)

publié le dimanche 20 juin 2021 à 22h31

Arrivé en troisième position au premier tour des élections régionales en Île-de-France, le candidat EELV Julien Bayou a indiqué dimanche soir qu'il allait discuter avec Audrey Pulvar et Clémentine Autain, ses rivales du PS et de La France insoumise, pour "former le grand rassemblement des écologistes et de la gauche".

Après un premier tour marqué par une très forte abstention, les alliances sont prêtes à être formées. C'est notamment le cas en Île-de-France, où le candidat Europe-Ecologie-Les Verts Julien Bayou a annoncé dans la soirée qu'il allait discuter avec ses rivales de gauche. 

Il est arrivé troisième en Île-de-France avec de 12,5% à 13,7% des voix, derrière la présidente sortante Valérie Pécresse (Libres!) et le candidat RN Jordan Bardella.

Soutenue par le PS, Audrey Pulvar a recueilli entre entre 10,5% et 11,8% et l'insoumise Clémentine Autain environ 10%, selon de premières estimations. 

"Nous entamerons dès ce soir les discussions pour former, avec Clémentine Autain et Audrey Pulvar, le grand rassemblement des écologistes et de la gauche", a affirmé le conseiller régional. "Chacune et chacun trouvera sa place dans ce collectif. C'est notre façon de faire vivre la démocratie", a-t-il assuré. 



Le secrétaire national d'EELV a par ailleurs tenu à s'adresser "à celles et ceux qui pensaient que leurs voix étaient perdues et inutiles et qui ont cru que cette élection étaient jouée d'avance" : "ce rassemblement est à votre service et ensemble nous pouvons l'emporter.

Une union des gauches soutenue par la maire socialiste de Paris. "En Île-de-France, Julien Bayou est arrivé en tête des listes de gauche et écologistes. J'appelle ce soir en responsabilité à un large rassemblement des forces de gauche et des écologistes à ses côtés pour l'emporter la semaine prochaine", a tweeté Anne Hidalgo. 


"La gauche et les écologistes sont ce soir la première force politique du pays. Elles doivent se rassembler partout pour le second tour. Cela nous donne une responsabilité immense pour préparer l'avenir du pays et construire l'alternance", a insisté l'édile. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.