Régionales en Auvergne-Rhône-Alpes : Laurent Wauquiez reste le grand favori

Régionales en Auvergne-Rhône-Alpes : Laurent Wauquiez reste le grand favori  ©Panoramic

publié le mercredi 09 juin 2021 à 17h25

Le résultat du sondage commandé à IPSOS par Francetv et Radio France est sans ambiguïté. Laurent Wauquiez est largement en tête des intentions de vote aux élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes.


Duel, triangulaire, quadrangulaire... Tous les scénarios possibles et imaginables lui sont favorables. Laurent Wauquiez, candidat à sa propre succession sous l'étiquette Les Républicains/UDI, est en tête du dernier sondage effectué en région Auvergne-Rhône-Alpes pour Francetv et Radio France. Sur les 1001 personnes interrogées (selon la méthode des quotas et par Internet) 37% affirment voter pour lui en cas de quadrangulaire au second tour. Une avance confortable loin d'être menacée par l'arrivée dans la région d'un candidat de la majorité présidentielle. La candidature de Bruno Bonnell est en revanche néfaste à la gauche. Le Parti socialiste, représenté par Najat Vallaud-Belkacem, perd près de 12 points par rapport à 2015.


Si Laurent Wauquiez est favori de l'élection, c'est bien l'abstention qui pourrait une fois sortir grande gagnante des régionales 2021. Après avoir atteint 51.1 % au premier tour et 42.3 % au second en 2015, l'abstention est attendue à la hausse pour ce scrutin. En cause la faible reconnaissance des compétences de la région par les électeurs. Et la liste des candidats qui manque cruellement de têtes d'affiche. Derrière Laurent Wauquiez et Najat Vallaud-Belkacem, les autres prétendants sont inconnus ou presque des électeurs. 

 Économie, emploi, éducation, transports... Autant de sujets à la charge du conseil régional, mais autant de sujets qui ne préoccupent principalement pas les électeurs. Toujours selon le même sondage, ce sont la délinquance et l'immigration qui occupent le plus les esprits des habitants de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Des thèmes liés à la sécurité, prérogative qui ne relève pas des compétences des élus régionaux, mais qui favorise les candidats de droite qui les ont tout de même placés au centre de leur campagne. Les électeurs n'oublient pas non plus l'écologie, troisième thème le plus cité. Une aubaine pour Europe Écologie Les Verts et Fabienne Grébert qui selon le sondage IPOS doublerait ses intentions de vote (11 %). 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.