Régionales/départementales : la participation en baisse par rapport à 2015

Régionales/départementales : la participation en baisse par rapport à 2015
Une cabine de vote à Epaignes, dans le nord-ouest, le 20 juin 2021.

publié le dimanche 20 juin 2021 à 12h17

La faible mobilisation à la mi-journée laisse planer la menace d'une abstention élevée.


La participation au premier tour des élections régionales et départementales s'établit à 12,22% dimanche à la mi-journée, soit quatre points de moins que les régionales de décembre 2015 (16,27%) et plus de cinq points de moins que les départementales de mars 2015 (17,97%), selon les chiffres du ministère de l'Intérieur.


Cette faible mobilisation confirme les craintes d'une abstention massive lors de ce double scrutin placé à dix mois de la présidentielle. Le record d'abstention date de 2010 (53,67%) pour un premier tour des régionales et de 2011 (55,68%) pour un premier tour des départementales, qui s'appelaient alors les cantonales.

Même si l'épidémie du Covid-19 est en net recul, un protocole sanitaire strict a été mis en place lors de ce scrutin, repoussé de trois mois à cause de la crise sanitaire.


Le Premier ministre Jean Castex, qui a reçu sa deuxième injection d'AstraZeneca samedi, a rempli son devoir d'électeur vers 09h45 dans son fief de Prades, dans les Pyrénées-Orientales, où il a salué les assesseurs du poing.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.