Régionales 2021 : Christiane Taubira apporte son soutien à Audrey Pulvar en Ile-de-France

Régionales 2021 : Christiane Taubira apporte son soutien à Audrey Pulvar en Ile-de-France ©Panoramic

, publié le jeudi 04 mars 2021 à 18h35

Après avoir gardé le silence pendant de longs mois, Christiane Taubira, l'ancienne garde des Sceaux, devrait afficher son soutien à Audrey Pulvar, candidate en Île-de-France, en vue des élections régionales de 2021, selon Le Parisien.   Christiane Taubira est de retour.

Alors que l'ancienne ministre de la Justice (2012-2016) est restée dans l'ombre de la lumière politique pendant près de 2 ans, Le Parisien révèle ce jeudi 4 mars qu'elle serait sur le point d'afficher son soutien à Audrey Pulvar, candidate soutenue par le PS et le PRG à la présidence de la région Île-de-France, à la tête du mouvement "Île-de-France en Commun". Le Parisien ajoute que Christiane Taubira aurait accepté d'être l'auteure d'un bref message figurant sur un tract de quatre pages qui devrait être distribué en masse ce week-end du 6 mars par les militants d'Audrey Pulvar. "Audrey Pulvar a le goût des choses bien faites et celui des choses utiles et justes", aurait notamment inscrit l'ancienne ministre de François Hollande sous une photographie où elle apparaît aux côtés de l'adjointe à la mairie de Paris ainsi que de l'actuelle Maire de la capitale, Anne Hidalgo, toujours d'après Le Parisien. "Quoi que cela demande comme effort et entraîne comme tracas. C'est ce qui traverse autant ses défis professionnels que ses combats militants, et qui a corsé autant son ardeur que son expertise", aurait également écrit l'ancienne ministre.


 2022 en ligne de mire ?

Contactée par le quotidien, Audrey Pulvar a répondu connaître Christiane Taubira "depuis de très nombreuses années", avant d'expliquer avoir toujours été "impressionnée et inspirée" par ses combats, sa ténacité ainsi que sa rectitude. Avec ce soutien, certains pourraient voir un retour dans la vie politique par la petite porte de l'ancienne ministre, et ce, afin de mieux revenir en vue de l'élection présidentielle de 2022. Un proche de Christiane Taubira confie d'ailleurs au Parisien que ce n'est pas un acte "anodin". Celle qui est désormais retirée chez elle en Guyane n'avait plus pris de position politique depuis la campagne des Européennes de 2019 mais jouit pourtant d'une cote de popularité grandissante au sein de la gauche. Le Parisien rappelle que fin février, le baromètre Odoxa Dentsu-Consulting révélait qu'elle recueillait désormais le soutien ou la sympathie de 51% des électeurs de gauche, soit trois points de plus que le leader de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.