Réforme ferroviaire : «Je souhaite qu'une fois le texte voté, les syndicats réfléchissent à arrêter la grève»

Réforme ferroviaire : «Je souhaite qu'une fois le texte voté, les syndicats réfléchissent à arrêter la grève»
Le 4 avril, gare du Nord à Paris.
A lire aussi

Libération, publié le mercredi 30 mai 2018 à 18h03

Sénateur du parti Les Républicains d'Eure-et-Loir, Gérard Cornu a fait adopter en commission de l'aménagement du territoire et du développement durable des amendements sécurisant l'emploi des cheminots transférés chez des opérateurs ferroviaires privés dans le cadre de l'ouverture à la concurrence.

Comment se déroule l'examen par le Sénat du texte sur la réforme de la SNCF ?

J'ai apporté un aménagement social à ce texte tout en étant favorable à l'ouverture à la concurrence, à la fin du statut des cheminots et à la transformation juridique de la SNCF en société anonyme. Sur ces trois points, je demeure très ferme. On a une opposition à la réforme de la part du groupe communiste et le débat est ouvert.

Quels sont les changements que vous avez apportés au texte

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.