Réforme des retraites: "Une succession de pièges", dénonce Marine Le Pen

Réforme des retraites: "Une succession de pièges", dénonce Marine Le Pen
Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National, à Rome, le 08 octobre 2018

AFP, publié le jeudi 11 octobre 2018 à 08h27

La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen a estimé jeudi que la réforme des retraites, un dossier "tout à fait explosif", n'est qu'une "succession de pièges", dont "les futurs retraités vont payer la note".

"C'est tellement explosif que le gouvernement, qui devait la présenter en début d'année, va très probablement la présenter après les élections européennes", car il a "peur d'être sanctionné" lors de ce scrutin, a-t-elle estimé sur France 2.

Elle a dénoncé "une augmentation au moins d'un an de l'âge pour obtenir une retraite pleine - c'est ce qu'ils appellent l'âge pivot; c'est une petite manœuvre assez malhonnête". Mais aussi le système de "points qui va poser un problème de prévisibilité pour les futurs retraités car ce point pourra être modulé en fonction de la situation financière du système", a précisé Mme Le Pen.

"Tout cela est explosif et c'est encore une fois les futurs retraités qui vont payer la note", a-t-elle accusé, en appelant les électeurs à "profiter des européennes pour lancer le signal qu('ils sont) en désaccord avec cet effondrement du pouvoir d'achat organisé par le gouvernement".

Après des mois de concertation sur le futur système "universel" de retraite voulu par Emmanuel Macron, le gouvernement vient d'enfin dévoiler ses premiers arbitrages, ce qui a satisfait la plupart des partenaires sociaux, sans dissiper toutes leurs craintes.

Le système proposé, par points, serait financé par tous les travailleurs jusqu'à 10.000 euros bruts de revenus mensuels, qu'ils soient salariés du public et du privé, et une majoration serait accordée "dès le premier enfant". L'exécutif propose aussi le maintien des pensions de réversion et du minimum de pension pour les bas salaires et les carrières hachées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.