Réforme des retraites : François Hollande dénonce "l'obstination dangereuse" du gouvernement

Réforme des retraites : François Hollande dénonce "l'obstination dangereuse" du gouvernement
François Hollande, le 30 septembre 2019 à l'Élysée.

, publié le jeudi 09 janvier 2020 à 09h39

Interrogé mercredi en marge d'une visite hommage à François Mitterrand à Jarnac, l'ancien chef de l'État a estimé que le gouvernement devait retirer la mesure contestée de l'âge pivot dans son projet de réforme des retraites.

La mobilisation contre la réforme des retraites se poursuit avec une nouvelle journée interprofessionnelle de grèves et manifestations ce jeudi 9 janvier. 


Alors que l'intersyndicale campe sur sa position de retrait pur et simple du texte, la CFDT reste braquée sur l'âge pivot. "Le gouvernement a une lourde responsabilité, il faut qu'il enlève l'âge pivot de son projet", a martelé mardi soir le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger. 

Un avis partagé par François Hollande. Alors qu'il se trouvait à Jarnac (Charente) pour rendre hommage à François Mitterrand, l'ancien président de la République a estimé mercredi devant les caméras de BFMTV qu'il fallait retirer cette mesure,  car "c'est ce que demandent les syndicats et une grande partie des parlementaires". 





"Il faut arriver à un compromis et que la négociation puisse se faire. Chacun a compris que l'âge pivot était un problème pour tous les syndicats", a  estimé l'ex-chef d'État socialiste, avant de mettre en garde l'exécutif contre une "obstination" qui "serait, à (son) avis, dangereuse".

Pressé par la CFDT et l'Unsa de retirer l'âge pivot du projet de réforme des retraites, Édouard Philippe s'est dit cette semaine ouvert à d'autres propositions. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.