Politique

Réforme des retraites : Emmanuel Macron invité de TF1 et de France 2 ce mercredi

Après l'adoption de la réforme des retraites au Parlement et l’échec de deux motions de censure lundi, le président de la République sera l’invité du journal télévisé de 13H de TF1 et de France 2 ce mercredi 22 mars.

C’est peu dire que sa prise de parole est attendue. Resté discret depuis le début de l’examen de la réforme des retraites au Parlement, Emmanuel Macron sera interviewé ce mercredi 22 mars, en direct, dans les JT de 13H de TF1 et de France 2. Le chef de l'État répondra aux questions de Marie-Sophie Laccarrau et Julian Bugier, comme l’annonce TF1 info.

Une prise de parole deux jours après le vote de la motion de censure portée par le groupe Liot à l'Assemblée nationale qui a été rejetée à seulement neuf voix près. Une partie du camp Les Républicains a voté cette motion, malgré les directives d'Éric Ciotti, président des Républicains, et d'Olivier Marleix, président du groupe LR à l'Assemblée nationale. Emmanuel Macron se retrouve ainsi fragilisé, avec une majorité plus que relative. Pour certains observateurs, Elisabeth Borne pourrait en faire les frais avec un remaniement duquel elle serait exclue.

Un remaniement écarté par le Président

Mais selon des informations de l'AFP reprises par le Figaro, le Président devrait conforter sa Première ministre. Des participants aux réunions qui s'enchaînent, mardi 21 mars, à l'Élysée affirment que le chef de l'Etat ne compte pas remanier le gouvernement. Une dissolution de l'Assemblée nationale et un référendum ne seraient également pas à l'ordre du jour. L'un des participants ajoute qu'Emmanuel Macron a mis à contribution ses collaborateurs pour lui faire des propositions en vue d'un "changement de méthode et d'agenda des réformes" dans un délai de deux à trois semaines maximum.

Le rejet des motions de censure et l’adoption du texte par le Parlement a provoqué de nombreuses manifestations lundi soir à travers la France, notamment à Paris, Strasbourg, Lyon ou Nantes. Les grèves se poursuivent dans le secteur de l’éducation, du transport et de l’énergie. La prise de parole du Président est ainsi très attendue, et aura pour objectif d’éteindre la contestation sociale.

publié le 21 mars à 12h00, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux