Réforme des retraites : Alexis Corbière dénonce "l'esprit revanchard" d'Emmanuel Macron

Réforme des retraites : Alexis Corbière dénonce "l'esprit revanchard" d'Emmanuel Macron
Alexis Corbiere à Paris, le 20 mai 2020.

, publié le jeudi 18 juin 2020 à 16h58

"Toutes les études d'opinion ont montré que les Français ne veulent pas" de la réforme des retraites, selon le député Insoumis.

Suspendu pendant la crise du coronavirus, le processus de réforme des retraites pourrait reprendre. Si c'était le cas, Emmanuel Macron ferait preuve d'un "esprit revanchard", a dénonce jeudi 18 juin le député France insoumise Alexis Corbière.


Alors que des députés de la majorité déclaraient publiquement, pendant le confinement, la difficulté de trouver une fenêtre pour poursuivre cette réforme à cause de la crise, l'hypothèse d'un retour d'ici la fin du quinquennat revient dans le débat public depuis plusieurs jours.

"Je regrette cette décision" si elle était confirmée, a réagi Alexis Corbière sur LCI. "Le président veut replonger le pays dans un moment de tension sociale, car toutes les études d'opinion ont montré que les Français n'en veulent pas."


Selon le député de Seine-Saint-Denis, Emmanuel Macron fait ainsi preuve d'un "esprit revanchard". "Il n'est pas raisonnable, notre pays est traversé de beaucoup de tensions sociales, avec la crise sociale qui arrive, la faim qui revient dans des familles, ce n'est pas le moment d'une réforme antisociale." Même en cas de modifications, "pour pouvoir bénéficier d'une retraite à taux plein il faudra travailler plus longtemps, ça veut dire encore plus de retraités pauvres", a estimé M. Corbière.

Ce proche de Jean-Luc Mélenchon a vilipendé "l'obsession, l'extrémisme libéral" d'un président qui malgré le contexte dirait "non, ils doivent travailler plus longtemps". "La réinvention qu'il proclame, c'est le retour à sa même réforme", a-t-il raillé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.