Raphaël Glucksmann rattrapé par ses propos sur François Mitterrand

Raphaël Glucksmann rattrapé par ses propos sur François Mitterrand©Wochit

6Medias, publié le mardi 14 mai 2019 à 22h12

Même dans son propre parti politique, Raphaël Glucksmann se retrouve de plus en plus contesté selon Le Canard Enchaîné.

Tête de liste du Parti Socialiste aux élections européennes, il risque de devoir s'expliquer sur des propos critiques à l'encontre de François Mitterrand. Président du parti, Olivier Faure vient de recevoir une lettre de plaintes. Elle a été signée par plusieurs députés socialistes.



Ils reprochent à Glucksmann d'avoir parlé du Président Mitterrand comme d'un « complice du génocide au Rwanda. » Entre avril et juillet 1994, ce pays africain a vu la tribu des Hutus massacrer près de 800 000 Tutsis.

Choqués, les députés PS estiment que le gouvernement français a essayé de « sauver des vies, pendant que le monde entier restait indifférent. » Ils demandent à Olivier Faure de pousser sa tête de liste à « retirer ses insultes et accusations infondées. »

Parmi les signataires de cette lettre, on retrouve d'anciens ministres sous le quinquennat Mitterrand comme Jack Lang ou Edith Cresson. Bernard Cazeneuve fait lui aussi partie des indignés. Il a pourtant soutenu la candidature de Raphaël Glucksmann aux élections européennes.



 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.