Rachida Dati, une "petite fille gâtée" d'après Jean-Louis Debré

Rachida Dati, une "petite fille gâtée" d'après Jean-Louis Debré ©Wochit
A lire aussi

, publié le jeudi 14 avril 2016 à 17h12

Jean-Louis Debré peut à nouveau s'exprimer librement, et il a des choses à dire.



L'ancien président du Conseil constitutionnel, qui n'est plus soumis à son devoir de neutralité, a décidé de livrer son regard sur la vie politique dans un ouvrage au titre évocateur : "Ce que je ne pouvais pas dire". Et l'ex-ministre de l'Intérieur n'épargne pas grand monde, à commencer par Rachida Dati.

Le Point publie quelques extraits du livre dans lesquels Jean-Louis Debré dépeint un portrait bien peu flatteur de l'ancienne garde des Sceaux. Il évoque son comportement lors d'un voyage à Doha en 2008, durant lequel Rachida Dati s'est conduite, selon ses mots, "comme une petite fille gâtée". "Elle exige un coiffeur à 11 heures du soir, traite l'ambassadeur comme son valet, est en retard aux déjeuners officiels...", énumère-t-il. Jean-Louis ajoute encore : "Je suis obligé de demander à nos hôtes de commencer sans elle tant j'ai honte de son comportement". Des propos qui font écho à ceux de son frère Bernard Debré qui, en 2013, dénonçait l'égo "surdimensionné" de Rachida Dati, alors concurrente de Nathalie Kosciusko-Morizet dans la course à la mairie de Paris. Cette dernière n'est décidément pas très appréciée par la famille Debré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.