Rachida Dati dénonce une "trahison" après la démission de la chef de file LR à Paris

Rachida Dati dénonce une "trahison" après la démission de la chef de file LR à Paris
Rachida Dati dénonce une "trahison" après la démission de Florence Berthout, chef de file LR au Conseil de Paris.
A lire aussi

Orange avec AFP-Services, publié le mardi 11 juin 2019 à 19h00

A la suite de la démission de Florence Berthout de la tête des Républicains (LR) au Conseil de Paris, Rachida Dati a réagi face à la presse. Un départ que la maire du 7e arrondissement interprète comme une "trahison", dans un contexte de crise inédite du parti de droite. 

Une décision "honteuse" et "pathétique".

Rachida Dati n'a pas mâché ses mots, mardi 11 juin, au sujet de la démission ce weekend de Florence Berthout, la chef de file de LR au Conseil de Paris.Une décision que l'ancienne ministre fustige.



"Les électeurs de la droite et du centre dans son arrondissement sont écœurés", a martelé la maire du 7e arrondissement de Paris auprès de la presse, lors de l'ouverture d'une session du Conseil de Paris mardi.  "En 2014 elle s'est roulée par terre pour avoir l'étiquette LR", a taclé Rachida Dati. 



Une "trahison vis-à-vis des électeurs"

Florence Berthout a quant à elle justifié sa démission en assurant ne plus être "en phase" avec la ligne de LR, qui subit, selon elle, un "rétrécissement idéologique". L'élue affirme se sentir désormais plus proche de la majorité présidentielle. Une défection que Rachida Dati qualifie de "trahison". "C'est une stratégie perdante perdante", puisque Florence Berthout n'a "jamais été approchée par En marche", estime Rachida Dati, qui prédit que les électeurs de la majorité présidentielle "ne voteront pas pour elle".

Depuis le départ de l'ancien patron des Républicains Laurent Wauquiez, à la suite de la défaite aux élections européennes (8,48% des voix), le parti connaît des démissions en cascade. Valérie Pécresse a ainsi claqué la porte. A Paris, la maire du 9e arrondissement Delphine Bürkli a également quitté LR. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.